Les 5 huis clos les plus connus joués au théâtre
Les 5 huis clos les plus connus joués au théâtre

Les 5 huis clos les plus connus joués au théâtre

La justice et le théâtre sont deux domaines qui peuvent s'entremêler. Voici 5 œuvres ayant marqué l'histoire de par les rebondissements juridiques qu'elles ont fait vivre au grand public.

« Huis clos » de Jean-Paul Sartre

Rédigée vers la fin de l'année 1943, cette pièce de théâtre rend hommage à l'existentialisme. Mouvement littéraire populaire au début du XXème siècle qui met en avant l'homme et ses actions, cette pièce met en scène trois personnages dont les actions conduiront à un dénouement que l'auteur se targue d'affirmer : « l'enfer, c'est les autres ». Dans cette œuvre théâtrale, chacun des protagonistes est livré à lui-même face aux deux autres. Cette proximité crée alors un cercle infernal dont ils ne peuvent s'échapper pour l'éternité. Il est à noter que la pièce commence par leur rencontre après leur mort respective. La scène se déroule dans une pièce en enfer.

« Plaidoiries » de Richard Berry

5 procès ont marqué l'histoire de la France depuis ces 40 dernières années. Afin d'en informer le public, Richard Berry n'hésite pas à les mettre en scène dans sa pièce intitulée « Plaidoiries » avec de nombreux thèmes souvent abordés dans la plupart des affaires judiciaires. L'avortement, le déni de grossesse, la peine capitale, les non-dits sur les atrocités qui se sont déroulées durant la Seconde Guerre Mondiale et la défense de familles qui n'ont pas obtenues justice sont autant de problèmes auxquels les tribunaux français ont dû faire face ouvertement ou à huis clos. La pièce est interprétée dans le but de sensibiliser les spectateurs sur des faits qui sont bien souvent tus en dehors d'un tribunal. C'est pourquoi, l'intrigue générale de cette pièce de théâtre est intéressante. D'une figure du barreau à une autre, c'est à la fois une démonstration de dureté mais également d'humanité que Richard Berry offre au public.

« Témoin à charge » d'Agatha Christie et « Madame Bovary » de Gustave Flaubert

Ecrit en moins de 3 semaines par la célèbre romancière Agatha Christie, le scénario adapté en pièce de théâtre « Témoin à charge » remporte un vif succès lors de sa première représentation à Londres au Winter Garden Theatre, le 28 octobre 1953. Mettant en scène une héroïne dont les actions visent à innocenter l'homme qu'elle aime la conduit à côtoyer d'autres personnages cachant de lourds secrets. C'est une pièce qui tient le public en haleine.

Gustave Flaubert est également passé devant des tribunaux pour son œuvre si souvent adaptée au théâtre et au cinéma : « Madame Bovary ». Le 29¬ janvier 1857, à la chambre du tribunal correctionnel de la Seine, il est jugé mais acquitté en février. Pour cette œuvre, qualifiée à l'époque d'immorale, le succès que cette affaire a eu en justice a boosté la carrière de l'auteur.

La pièce Fraticide

Dans une pièce pleine de rebondissements où Dominique Warluzel met en scène deux frères qui se déchirent l'héritage laissé par leur défunt père chez le notaire, l'auteur de la pièce met l'accent sur un problème de société récurant chez de nombreuses familles. Entre ce qui est dit dans la jurisprudence et les faits présentés par chacune des parties, cette lutte fraternelle est intéressante et animée. Présentée pour la première fois au BFM de Genève en octobre 2013, cette pièce de théâtre relate d'un fait souvent abordé en huis clos.

Les Sujets